Question écrite sur l’espionnage sur internet des citoyens européens par la Commission

Question écrite de Dominique Bilde, cosignée par Sophie Montel, sur l’espionnage des citoyens européens par la Commission :

Plusieurs sites internet font état de la volonté de la Commission de s’infiltrer dans les communications numériques sécurisées des Européens en entrant dans les systèmes d’identification cryptés grâce à des logiciels comme le Cheval de Troie. Cette idée était aussi avancée au Royaume-Uni par le premier ministre David Cameron afin de permettre au gouvernement britannique d’accéder à des services cryptés, comme WhatsApp ou Snapchat par exemple.

La Commission peut-elle nous assurer qu’elle n’envisage pas de s’infiltrer dans les communications numériques sécurisées des Européens et de bafouer leur liberté numérique?