Question écrite sur le site de Palmyre et les relations avec la Syrie

La ville de Palmyre en Syrie, célèbre pour ses ruines, est un trésor culturel inestimable classé d’ailleurs au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce site accueillait encore avant le début de la guerre plus de 150 000 visiteurs par an.

Le directeur des antiquités syriennes, M. Maamoud Abdelkarim, a d’ailleurs lancé un appel à la communauté internationale «pour empêcher la contrebande et la destruction de ce précieux patrimoine syrien qui est un patrimoine de l’humanité».

En effet, depuis le début de l’offensive djihadiste, nombre d’observateurs craignent que Palmyre ne subisse le même sort que les trésors archéologiques iraquiens détruits par l’État islamique (EI), qui s’en prend à tout art préislamique.

Face à la situation politique actuelle en Syrie, il est urgent de rétablir nos relations diplomatiques avec le gouvernement de Bachar el-Assad afin de lutter contre l’État islamique, mais surtout de protéger dans toute cette région des œuvres historiques inestimables.

1. Dans quelle mesure l’Union européenne peut-elle intervenir afin de protéger ces trésors?

2. La Vice-présidente/Haute Représentante peut-elle envisager un rétablissement des relations diplomatiques avec la Syrie afin de faire cesser l’expansion de l’État islamique et de protéger ce patrimoine historique?

Lien : http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/124771/seeall.html?type=QP