[ Question écrite ] Compétences scientifiques et mathématiques chez les jeunes Européens.

Article 130 du règlement
Dominique Bilde (ENF)

Selon une étude du Parlement européen en date de 2015, l’Union européenne pourrait connaître une pénurie de compétences en science, technologie, ingénierie et mathématiques («STEM»), alors que 7 millions d’emplois liés à ces disciplines devraient être créés d’ici 2025. Des pénuries sectorielles de profils qualifiés sont déjà signalées, notamment en informatique.

Deux facteurs sont en cause:

Les lacunes des élèves européens du niveau secondaire en STEM: en outre, la proportion d’élèves en difficulté («low achievers») a progressé dans l’étude PISA 2015 par rapport à 2012;

La stagnation du nombre d’étudiants du niveau supérieur dans les filières STEM. Le nombre d’étudiants en STEM a certes augmenté de 37 % entre 2003 et 2012, mais pas leur proportion sur le total d’étudiants.

1. Comment l’Union européenne explique-t-elle les résultats de l’étude PISA 2015?

2. Dans son rapport «Adressing low achievements in technologies and science (2010‐2013)», la Commission note les faibles performances des enfants «migrants» en STEM. Quel est, selon la Commission, l’impact de l’accueil d’un nombre croissant de migrants sur l’objectif de 15 % d’élèves en difficulté pour 2020?