Question avec demande de réponse écrite sur le programme de valorisation du patrimoine culturel algérien cofinancé par l’Union européenne

15 avril 2016
Article 130 du règlement
Dominique Bilde (ENF)

Une opération de réhabilitation historique du vieux ksar d’Ouargla en Algérie serait lancée avant la fin de l’année 2016. L’opération toucherait plus de 140 bâtisses «en état de dégradation avancée», en plus des lieux de culte (mosquées et zaouïas) et de la placette publique du ksar qui compte actuellement quelque 10 000 habitants occupant 2 300 bâtisses. Elle s’inscrit dans le cadre d’un programme d’appui à la protection et à la valorisation du patrimoine culturel en Algérie, cofinancé par l’Union européenne en janvier 2016.

L’information a été relatée par le site suivant: http://www.liberte-algerie.com/culture/une-operation-de-rehabilitation-prevue-avant-fin-2016-244997.

1. Même si le site est classé patrimoine national depuis 1996 en Algérie, la Commission peut-elle nous expliquer de quelle manière et pourquoi l’Union intervient dans le financement de cette réhabilitation?

2. À l’heure où de nombreux monuments et lieux historiques, notamment des édifices chrétiens en Europe et dans le monde, se dégradent de plus en plus, la Commission peut‐elle nous exposer sa stratégie en matière de financement et de préservation du patrimoine dans l’Union et hors Union?


© Dominique Bilde 2015. Tous droits réservés.
Les propos tenus sur ce site n'engagent que leurs auteurs et non pas le Parlement européen