Question avec demande de réponse écrite sur le lobby du gaz de schiste à la Commission

Un article de presse mentionnait que l’ONG « Les Amis de la Terre » avait claqué la porte d’un lieu de réflexion sur le gaz de schiste. Il s’agit du JRC qui est le service scientifique intégré à la Commission.

L’ONG accuse l’organisation d’être « en fait un lobby pour le gaz de schiste dans la stratégie énergétique de la Commission européenne ».

Selon une enquête sur la composition du réseau scientifique, il serait indiqué notamment que pour les 60 autres membres (sur 74), 70% représentent ou ont des liens financiers avec l’industrie de la fracturation hydraulique et la société civile représente moins de 10% ou encore que toutes les grandes entreprises du secteur (ex : Shell, Total, GDF Suez,…) sont toutes représentées dans le réseau. La Commission a réfuté plusieurs de ces remarques.

La Médiatrice Mme O’Reilly a présenté plusieurs mesures visant à rendre ces groupes plus transparents et équilibrés. Quelles mesures la Commission compte-t-elle prendre à la suite de ces propositions ?

La Commission peut-elle nous transmettre la composition exacte (personnes, affiliations, …) de ce groupe de réflexion sur le gaz de schiste ?

La Commission peut-elle nous assurer que ce groupe est équilibré entre partisans et opposants au gaz de schiste ?