Proposition de résolution sur les conditions d’élevage des porcs et l’élevage intensif

Proposition de résolution de Dominique Bilde, cosignée par Sophie Montel, sur les conditions d’élevage des porcs et l’élevage intensif :

Le Parlement européen,

–       vu la directive 2008/120/CE,

–       vu la directive 2001/93/CE ;

–       vu l’article 133 de son règlement,

A.     considérant que la grande majorité (95 %) des cochons (sur 200 millions en Europe et 14 millions en France) sont élevés dans des bâtiments surpeuplés et donc dans des conditions illégales;

B.    considérant que depuis 2003, le « milieu de vie » des cochons doit être enrichi par des matériaux permettant des activités de recherche et manipulation (paille, foin, bois, sciure…) ;

C.    considérant que des millions de porcs souffrent dans les élevages de coupes quasi-systématique des queues et des dents et de castration sans anesthésie ou de maintien de truie dans les cages

1.      demande à la Commission d’interdire la castration des cochons ou d’obliger la pratique de l’anesthésie avant castration et de promouvoir le développement de méthodes alternatives;

2.      demande à la Commission qu’elle fasse respecter les conditions d’élevages permettant les activités de recherche et manipulations et de supprimer progressivement l’élevage sur caillebotis;

3.     charge son président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil et aux États membres.