Proposition de résolution sur l’arrêt des négociations du TTIP afin de protéger la condition animale

Proposition de résolution de Dominique Bilde, co-signée Marine Le Pen, Steeve Briois, Sophie Montel.

Le Parlement européen,

– vu la directive 2010/63/UE du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques(1),

– vu la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux au cours de la période 2012-2015,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que les négociations dans le cadre de l’accord entre les États-Unis et l’Union européenne ne prennent pas en compte le bien-être animal;

B. considérant que la position de négociatrice initiale de l’Union publiée le 8 janvier 2015 indique que les mesures sanitaires et phytosanitaires ne devront pas créer des barrières inutiles au commerce;

C. considérant que ce traité mettra les agriculteurs européens dans une situation économique insoutenable en leur faisant une concurrence déloyale;

D. considérant que ce traité doit accentuer l’avènement d’un modèle agricole productiviste et basé sur la seule rentabilité au détriment du bien-être animal, de l’environnement et des risques pour la santé;

E. considérant que la législation américaine en matière de protection animale est extrêmement moins contraignante que la législation européenne;

1. estime que ce traité contredit les principes fondamentaux de l’Union en matière de protection animale;

2. demande l’arrêt des négociations du TTIP;

3. charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil et aux États membres.


© Dominique Bilde 2015. Tous droits réservés.
Les propos tenus sur ce site n'engagent que leurs auteurs et non pas le Parlement européen