Proposition de résolution du Parlement européen sur l’interdiction de l’industrie de la fourrure

déposée conformément à l’article 133 du règlement
Dominique Bilde

 

Le Parlement européen,

–  vu l’étude de l’association One Voice, qui dénonce les dégâts de l’industrie de la fourrure,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.  considérant que les déchets issus des animaux provoquent une concentration de matières qui polluent les eaux et contribuent à la mort de la faune aquatique et à la dégradation des nappes phréatiques;

B.  considérant que le formaldéhyde est utilisé dans la préparation et la teinture de la peau alors qu’il s’agit d’un produit chimique susceptible de causer le cancer et la leucémie;

C.  considérant que le chrome, utilisé pour le tannage, est un produit toxique potentiellement cancérigène qui se retrouve ensuite dans des jouets pour enfants, et qu’un bon nombre de substances nocives est utilisé dans la pelleterie;

D.  considérant que les travailleurs de ces entreprises sont susceptibles de développer de graves pathologies pouvant aller jusqu’au cancer du poumon;

E.  considérant que les fourrures sont très bien imitées;

————————-

1.  demande l’interdiction des élevages d’animaux pour la fourrure;

2.  à défaut, appelle de ses vœux une réglementation concernant les conditions sanitaires des travailleurs et des animaux;

3.  charge son Président de transmettre la présente résolution, accompagnée du nom des signataires, à la Commission, au Conseil et aux États membres.


© Dominique Bilde 2015. Tous droits réservés.
Les propos tenus sur ce site n'engagent que leurs auteurs et non pas le Parlement européen