Proposition de résolution du Parlement européen sur les dangers du communautarisme et de la radicalisation au sein des clubs de sport amateur

déposée conformément à l’article 133 du règlement
Dominique Bilde

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.considérant que le sport amateur devient un lieu de plus en plus propice au communautarisme ainsi qu’à la radicalisation selon plusieurs rapports du Service central du renseignement territorial, de la Fondation d’aide aux victimes du terrorisme ou du CNRS;

B.considérant que plus de la moitié des licences sportives sont détenues par des jeunes de moins de 20 ans, par exemple, en France;

C.considérant que cette jeune population est la plus fragile face à l’embrigadement ainsi qu’à la pression psychologique; en effet, en France, sur 4 091 signalements de personnes radicalisées parvenant à l’unité de coordination de la lutte antiterroriste, 2 486 signalements concernaient des jeunes de moins de 25 ans, soit plus de 60 %;

—————

1. demande à la Commission d’inclure une étude sur la radicalisation au sein du sport dans son prochain projet visant à prévenir le terrorisme;

2. encourage la Commission et les États membres à prendre conscience de la place importante du sport dans leurs projets de prévention de la radicalisation;

3. charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil et aux États membres.