Proposition de résolution du Parlement européen sur le mécanisme de relocalisation des migrants

déposée conformément à l’article 133 du règlement
Dominique Bilde, Marine Le Pen, Steeve Briois

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.  considérant que les villages français sont envahis par les «migrants», conséquence du démantèlement de la «jungle de Calais»;

B.  considérant que de nombreux prétendus «réfugiés» possèdent des faux papiers, viennent d’Afrique subsaharienne, se prétendent mineurs mais sont en réalité majeurs, ont été parfois condamnés dans leur pays d’origine et sont des hommes célibataires, ce qui a conduit au drame du nouvel an de Cologne;

C.  considérant que la volonté de l’Union européenne d’imposer des quotas de migrants aux pays européens est totalitaire et contraire aux valeurs de la démocratie;

D.  considérant que, quand les Européens sont appelés aux urnes, comme cela fut récemment le cas en Hongrie, ils s’opposent ultra-majoritairement à la submersion démographique qu’on tente de leur imposer;

——————

1.  demande à l’Union européenne de laisser les États membres décider souverainement de leur politique d’accueil et demande la suppression du mécanisme de relocalisation des migrants;

2.  charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil et aux États membres.