Proposition de résolution du Parlement européen sur la promotion de l’œnotourisme

déposée conformément à l’article 133 du règlement
Dominique Bilde, Edouard Ferrand

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.  considérant que l’œnotourisme est une forme de tourisme d’agrément qui repose sur la découverte des régions viticoles et de leurs productions;

B.  considérant que, rien qu’en France, la fréquentation des caves est estimée à 7,5 millions de personnes et que la surface du vignoble français est de 850 000 hectares avec 5 000 caves accueillant du public;

C.  considérant que le tourisme vitivinicole permet de stimuler l’économie touristique des régions vinicoles et la vente de vins, et porte des valeurs d’art de vivre fondées sur les échanges, les expériences et la culture;

D.  considérant que, depuis 2008, plus de 1 milliard d’euros ont été dépensés pour arracher plus de 160 000 hectares de vignes, dont 22 000 hectares en France, et que 40 % de l’arrachage était classé en appellation d’origine contrôlée (AOC);

—————–

1.  demande à la Commission d’encourager et de soutenir les États membres pour promouvoir les destinations de tourisme vitivinicole en Europe, et particulièrement en France, de participer à la formation des acteurs dans ce secteur et de mieux soutenir la valorisation du patrimoine paysager et architectural;

2.  demande à la Commission de s’engager à ne plus pratiquer de politique d’arrachage des vignes comme ce fut le cas.


© Dominique Bilde 2015. Tous droits réservés.
Les propos tenus sur ce site n'engagent que leurs auteurs et non pas le Parlement européen