Déclaration écrite, au titre de l’article 136 du règlement du Parlement européen, sur la maladie de Lyme

présentée au titre de l’article 136 du règlement
Dominique Bilde (ENF), Ivan Jakovčić (ALDE), Mara Bizzotto (ENF), Rolandas Paksas (EFDD), Milan Zver (PPE), Valentinas Mazuronis (ALDE), Zigmantas Balčytis (S&D), Filiz Hyusmenova (ALDE), Lefteris Christoforou (PPE), Andrey Kovatchev (PPE), Iuliu Winkler (PPE), Norica Nicolai (ALDE), Bronis Ropė (Verts/ALE), Daciana Octavia Sârbu (S&D), Marie-Christine Boutonnet (ENF)
  1. La maladie de Lyme est une maladie bactérienne qui touche l’homme et de nombreux animaux, notamment les chiens, les chats ou les chevaux.
  2. Elle est en plein développement, notamment en Europe, aux États-Unis et dans 65 pays au total.
  3. Elle peut évoluer sur plusieurs années ou décennies en passant par plusieurs stades mais les dépistages, les traitements ou l’aspect chronique de cette maladie font actuellement l’objet d’une controverse dans le monde médical entre experts mondiaux.
  4. La maladie de Lyme, du fait de la grande diversité des symptômes, peut en effet conduire à de nombreux diagnostics erronés.
  5. La Commission et le Conseil sont invités à adopter une stratégie globale pour répondre aux défis que pose la maladie de Lyme. Il convient de faire avancer la recherche dans le domaine de la prévention, du diagnostic et du traitement de la maladie.
  6. La Commission et le Conseil, avec le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), sont également invités à engager une campagne de sensibilisation et de prévention de la maladie de Lyme à destination du public et des professionnels de santé en Europe.
  7. La présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, est transmise au Conseil et à la Commission.

© Dominique Bilde 2015. Tous droits réservés.
Les propos tenus sur ce site n'engagent que leurs auteurs et non pas le Parlement européen