[ Communiqué de Dominique Bilde ] Pour Bruxelles, “L’ISLAM c’est aussi notre histoire!”

Les affiches tapissent les avenues de Bruxelles. On y lit : « L’ISLAM c’est aussi notre histoire ! » Cette exposition soutenue par l’Union européenne à hauteur de 2,5 millions d’euros a actuellement lieu dans la capitale belge.

Nous sommes donc tous un peu musulmans… Nous ne le savions pas, mais l’UE nous l’apprend via son programme Europe Créative, soit avec notre argent. Affirmer les racines chrétiennes de l’Europe, ça jamais ! Mais mettre en valeur une culture étrangère en prétendant qu’elle est nôtre, ça c’est nécessaire ! Car comme l’affirme avec grandiloquence le site de l’exposition : cette histoire a fait ce que nous sommes ! 2018 sera officiellement l’Année du patrimoine culturel. On peut se demander ce que la Commission nous réserve. Quel patrimoine choisira-t-elle de mettre en valeur ? Et puis – toujours d’après le site internet – cette exposition est l’occasion pour les musulmans d’expliquer leurs racines religieuses et culturelles à leurs compatriotes non-musulmans !

Voilà où nous en sommes réduits : on nous coupe de nos racines et il faudrait se tourner vers cette nouvelle culture arrivée chez nous par l’immigration et déclarer : « Raconte-moi ton histoire, que je la fasse mienne. » C’est le monde à l’envers : au lieu d’affirmer notre identité pour permettre aux immigrés de la faire leur, nous y renonçons, nous revêtons la leur en murmurant : « nous sommes chez vous ». À agir de la sorte, la culture européenne sera bien harmonisée – pour reprendre un terme cher à Bruxelles – mais ce ne sera pas celle de nos pères.