[ Communiqué de Dominique Bilde ] Accueil des migrants : bilan accablant pour « Les Républicains » Wauquiez et Richert.

Lundi 30 octobre 2017,

« On ne se laissera pas faire ! » martelait Laurent Wauquiez en septembre 2016, vent debout contre la répartition de 7 400 migrants de la « jungle » de Calais. Un an après la fermeture du camp, le chantre autoproclamé de la « droite dure » devra finalement revoir sa copie : la région Auvergne-Rhône-Alpes, qu’il préside, décroche la palme de l’accueil des migrants avec 1 536 arrivées, talonnée par le Grand Est (1 399 arrivées)[1].

Les scènes désolantes du bidonville de Blida (Metz), où s’entassent quelques 600 personnes, de la caserne Faron de Vandoeuvre-lès-Nancy[2] et de l’hôtel Formule 1 de Laxou[3], devraient d’ailleurs faire partie du paysage pour longtemps en Grand Est. A la faveur du succès de l’AfD, l’Allemagne pourrait en effet fermer les vannes de l’accueil des migrants[4].

Si les élus locaux Républicains, chez qui la rhétorique va-t-en-guerre est rarement suivie d’effet, ont beau jeu de se défausser sur l’État, le Front National appelle quant à lui au gel des subventions aux communes d’accueil, au soutien aux recours administratifs et à la consultation des administrés sur les relocalisations.

 

 

[1] http://c.republicain-lorrain.fr/france-monde/2017/10/27/qui-heberge-le-plus-de-migrants

[2] http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2017/09/26/faron-les-migrants-dans-la-balance

[3] http://www.lavoixdunord.fr/199194/article/2017-08-01/oui-l-ex-hotel-formule-1-va-bien-accueillir-des-migrants

[4] https://actu.fr/societe/le-grand-est-est-seconde-region-france-accueille-plus-migrants-depuis-2016_13177799.html